Contact

Menu principal d'en-tête

Languages

Rechercher avec le moteur de recherche Google

Ventilation des armoires
Contrôle de climat

Ventilation des armoires

L'appareillage électrique, monté dans une enveloppe, tel que contacteurs, transformateurs, relais et composants électroniques, diffusent leur perte calorifique à l'air ambiant. Si cette perte calorifique est importante, la température à l'intérieur de l'enveloppe risque de dépasser la température maximale admissible des composants électriques, en particulier les composants électroniques.

 

Afin d'éviter d'éventuels disfonctionnements, il y a lieu d'évacuer ces pertes. La ventilation naturelle, avec toit et grilles, est exclue à cause des particules dans l'air. En outre, le degré de protection (IP) peut être remis en cause. Dans bon nombre de cas, la ventilation forcée offre une solution adéquate par l'utilisation de ventilateurs et filtres bien dimensionnés. L'air plus frais à l'extérieur est aspiré dans la partie basse de l'enveloppe, est ensuite filtré et soufflé dans celle-ci.
L'échange thermique s'effectue à l'intérieur de l'enveloppe et l'air chaud s'évacue par le filtre de sortie situé en partie haute de l'enveloppe. Simultanément, il y a une surpression dans l'armoire. Cette surpression empêche l'infiltration de poussières par de petits orifices dans l'enveloppe. Il est donc déconseiller d'aspirer l'air chaud, car la sous-pression produite dans l'enveloppe annule l'effet de filtre.

Méthode de calcul des ventilateurs

Le débit d'air nécessaire pour calculer le ventilateur ainsi que le filtre est fonction de la perte de puissance totale et de la différence de température ΔT entre la température intérieure admise par l'appareillage et la température ambiante.

Le débit d'air nécessaire se calcule de la façon suivante:

 

V (m³/h) = 3,1 P (W)/ΔT (K) x 1,15

 

V = débit d'air nécessaire (m³/h) - P = chaleur dissipée (W)

 

ΔT = différence de température entre l’air entrant (temp. ambiante) et l’air sortant en Kelvin (K)

 

3,1 = ce coefficient est une constante, regroupant différentes données techniques de refroidissement

 

1,15 = 15% de réserve

 

On peut lire sur le tableau de choix ( H.9) que le débit d'air (m³/h) avec pertes calorifiques jusqu'à 3000W et des différences de température ΔT se situant entre 5K et 25K, vous donne le ventilateur approprié.

En raison du niveau d'encrassement du filtre et d'autres situations extrêmes, nous vous conseillons d'intégrer les 15% de réserve dans votre calcul. Le débit d'air indiqué pour ventilateur + filtre est conforme aux exigences de la norme DIN 24163. La tolérance est de ± 5% pour une masse spécifique d'air de 1,2kg/m³.

 

Composition du filtre

Les ventilateurs à filtre et grilles de sortie utilisent des ouates standards VILEDON P15/350S, P15/500S (selon la norme DIN ) ou ouates fines T3/290S (selon la norme DIN 24185). La matière première est tissée thermiquement pour prévenir les risques d'incendie conformément à la norme DIN 53438, classe F1.

L'ouate P15/350S collecte les particules d'une taille minimale de 10 micron avec un taux de filtration de 85%, alors que l'ouate P15/500S collecte les particules d'une taille minimale de 5 micron avec un taux de filtration de 94%. Si les particules de poussière sont extrêmement fines, une ouate fine supplémentaire T3/290S peut être utilisée. Des particules de poussière jusqu'à 0,5 micron sont ainsi filtrées à un rendement de 96% (attention: réduction du débit d'air).

Les filtres souillés peuvent être nettoyés en les secouant, en les soufflant avec de l'air comprimé ou en les rinçant avec de l'eau (ne pas tordre l'ouate).

 

Boîtier

Les boîtiers sont en matière plastique ABS (-35°C à +85°C), auto-extinguible selon UL 94 VO, résistant aux courants de fuite (3kA). Couleur RAL 7032 gris "gravier". D'autres couleurs sont disponibles sur demande.

 

Degré de protection

Les ventilateurs et filtres R+H sont conçus selon les prescriptions VDE. Protection contre les contacts selon la norme DIN 31001. Protection contre les corps solides et liquides lP54 (DIN 40050) est obtenue avec un courant d'air horizontal et après montage du joint d'étanchéité en caoutchouc, disponible en accessoire.